Asambleas Ciudadanos


 

l'Assemblée du Cône Sud de l'Amérique Latine

 

 

Programme et méthodologie de la 1ère Assemblée de citoyens du Cône Sud

Traductions : English . français . Español


I. Considérations préliminaires


Ce document est un brouillon initial, soumis donc à une correction collective, du Programme et Méthodologie pour la “Première Assemblée des Citoyens du Cône Sud” qui se tiendra à Iquique, Chili, du 5 au 7 novembre 2010. Ce document lancera le processus de discussion qui dessinera, en temps voulu, les versions définitives de l’ensemble d’activités et des méthodes qui orienteront la rencontre.


Ce schéma est le fruit du processus paradigmatique de cette Assemblée, née en 2007, au Chili, Pérou, Bolivie et Argentine, et la somme de tous les apprentissages et réflexions collectives qu’il a pu produire jusqu’à aujourd’hui.


Aussi, il prend en considération le fait que l’Assemblée d’Iquique constitue l’aboutissement d’une première étape ou d’une étape préalable et le début d’une nouvelle, comprenant des propositions constructives issues de la sous-région du cône sud de l’Amérique latine. Il s’agit, par conséquent, d’un événement imposant où 300 personnes, au moins, hommes et femmes de tous horizons socioprofessionnels représentant des quatre pays, ont échangé leurs expériences et exposé leurs réflexions tout au long du processus de préparation de l’Assemblée, pendant trois ans ; et l’on espère que cela aura de répercussions bien plus significatives encore, en matière de communication. Ce sera une rencontre de grande envergure pour laquelle il faudra relever un incontournable défi en matière de logistique, d’organisation, de méthodologie et de communication.


Les 300 participants sont des acteurs sociaux représentant une large gamme de catégories socioprofessionnelles : a) Eglises, religion ; b) Droits de l’Homme ; c) Travailleurs, syndicats et corporations ; d) Jeunes ; e) Etudiants ; f) Animateurs culturels ; g) Indigènes Mapuche, Quechua et Aymara ; h) Mouvement des femmes ; i) Animateurs écologiques ; j) Migrants ; k) Médias alternatifs, locaux et populaires ; l) Universitaires et intellectuels ; m) Militaires et police ; n) Autorités, Maires, parlementaires.


Suite au dialogue permanent qui a lieu entre les animateurs de chaque pays, il a été décidé d’incorporer, au titre de la programmation et de la méthodologie, de rituels symboliques et de manifestations culturelles liés à la zone où l’évènement aura lieu, étant entendu que ces éléments sont organiquement reliés aux activités, aux lignes de travail et aux réflexions.


En vue de faciliter le travail de correction et l’enrichissement de ce document, voici quelques notes et détails explicatifs.


II. Démarches locales préalables


Compte tenu de l’importance quantitative et qualitative de cet événement et, afin d’en garantir le succès, le responsable fera 5 déplacements préalables dans la zone, d’au moins 3 jours chacun. A Iquique, il conformera une équipe locale chargée de la coordination et de la logistique ; et l’on célébrera deux rencontres locales de préparation pour l’Assemblée de 2010 :


a) Mouvements sociaux, corporations, à l’appel de la Centrale Unitaire des Travailleurs – CUT locale, pour la présentation du livre sur l’Ecole Santa María. Le résultat espéré est d’obtenir un engagement pour entamer une campagne qui aboutirait à faire déclarer l’Ecole Santa María comme monument historique national et/ou patrimoine de l’humanité par l’UNESCO.


b) Mouvements de Droits de l’Homme et mouvements d’étudiants pour dialoguer sur la signification du camp de concentration de Pisagua, dialogue introduit par la cellule locale de la Fédération des étudiants. Le but recherché est d’obtenir l’engagement de lancer une campagne pour que le camp de concentration de Pisagua soit inscrit dans le Réseau Mondial de Camps de Concentration.


En vue de l’Assemblée, se dérouleront lors de ces rencontres, les actions préparatoires ci-dessous :


  • Remise d’instructions et de moyens de coordination permanente à chaque pays durant les mois précédant l’Assemblée.
  • Diffusion d’affiches informatives et d’appel à mobilisation.
  • Elaboration de documents et de matériels.
  • Elaboration de l’iconographie, de toile, de bannière, etc. pour l’Assemblée.
  • Constitution de l’équipe responsable d’éditer dans les délais le livre de Carlos Liberona.
  • Constitution d’une équipe par pays, chargée de garantir la meilleure participation et réalisation durant l’évènement à Iquique.
  • Réalisation d’une réunion de coordination générale avec les coordinateurs(-trices) de chaque pays en Juillet 2010 à Santiago
  • Réalisation de toutes les démarches logistiques : hébergement, repas, transports, accès aux multimédias, etc., pour l’évènement à Iquique.
  • Gestion de la couverture médiatique de masse des Quatre pays présents à l’évènement d’Iquique.

III. Programme et méthodologie

  • L’évènement se déroulera les vendredi 5, samedi 6 et dimanche 7 novembre 2010. (Les raisons de ce choix, sont : possibilité d’occuper des locaux non utilisés les « week-ends », une plus grande disponibilité des participant(e)s, et le fait que l’on sera à un mois de la période de noël durant laquelle les gens ont d’autres soucis et seront moins attentifs et, enfin, le transport et les frais de déplacement augmentent en cette période).
  • Les participants arriveront en bus depuis les pays participants à partir des lieux de rassemblement dans chaque pays : Santiago pour le Chili, Córdoba pour l’Argentine, La Paz pour la Bolivie et Lima pour le Pérou.
  • Pendant le voyage (24 heures en moyenne), chaque délégation développera des activités préparatoires : réunions de planification, vidéo débat, coexistence culturelle, etc., dont s’occupera chaque coordinateur, préparatoires a l’Assemblée à Iquique. Dans chaque bus il y aura un médecin (une convention sera établie avec l’Association de médecins diplômés de Cuba, présentes dans les quatre pays).
  • Le jeudi 4 novembre, toutes et tous devront être arrivés à Iquique et se rassembleront dans des lieux qui auront été aménagés au préalable, organisés par pays et pris en charge par une équipe coordinatrice qui assurera le lien avec la coordination générale.
  • Une quantité moins importante de participants des quatre pays, universitaires et personnes âgées, voyagera en avion et s’installera dans des hôtels.
  • De même pour les invités internationaux ; dans le meilleur des cas, au moins un(e) représentant(e) des Assemblées sœurs d’Asie, Océanie, du Sahel-Sahara et Méditerranée ; et un(e) représentant(e) du Réseau Mondial des Camps de Concentration d’Europe. Ils/Elles participeront au débat par l’intermédiaire des camarades qui pourront faire office de traducteurs (essentiellement, espagnol / anglais et/ou français).
  • Les horaires de fonctionnement seront les suivants pour les trois jours :
    • a) Petit déjeuner : 9:00 – 10:00 H
    • b) Séance du matin : 10:00 – 14:00 H (avec collation toutes les deux heures)
    • c) Déjeuner : 14:00 – 15:30 H
    • d) Séance de l’après-midi : 15:45 – 19:00 H
    • e) Dîner : 20:00 H

-  Le premier jour, vendredi 5 novembre, le programme et la méthodologie seront les suivants :


    • a) Petit déjeuner.
    • b) Sortie en bus en direction de Pisagua.
    • c) Inauguration de l’Assemblée au théâtre de Pisagua : remise des programmes, du matériel, des méthodologies, interventions inaugurales.
    • d) Déjeuner.
    • e) Parcours dans le camp de concentration.
    • f) Activités parallèles : 1. Mini championnat de football en salle (Une équipe par pays et une équipe de Pisagua), 2. Elaboration de peintures murales faisant allusion aux Droits de l’Homme, 3. Atelier de sérigraphie, 4. Table ronde sur les Camps de concentration : Chili, Pérou, Bolivie, Argentine et un représentant du Réseau Mondial des Camps de concentration d’Europe.
    • g) Discours de clôture. Lancement de campagne pour faire inscrire Pisagua dans le Réseau Mondial de Camps de concentration.
    • h) Retour.
    • i) Dîner.

-  Le deuxième jour, samedi 6 novembre, se déroulera à l’Ecole Santa María, le programme et la méthodologie seront les suivants :


    • a) Petit déjeuner.
    • b) Plénière explicative sur la méthodologie.
    • c) Travail en ateliers par axes thématiques : vers une charte de Responsabilités.
    • d) Collation.
    • e) Plénière d’exposition des conclusions de chaque axe thématique.
    • f) Formation d’une commission, avec un représentant de chaque axe thématique, pour l’élaboration d’un brouillon d’une Charte commune de responsabilités des Citoyen(ne)s du Cône Sud, à présenter lors de la plénière du jour suivant.
    • g) Déjeuner.
    • h) Sortie en bus et visite d’une exploitation de salpêtre.
    • i) Retour.
    • j) Dîner.

-  Le troisième jour, dimanche 7 novembre, se déroulera à l’Ecole Santa María, le programme et la méthodologie seront les suivants :


    • a) Petit déjeuner.
    • b) Plénière explicative sur la méthodologie.
    • c) Discussion plénière sur le brouillon de la Charte de Responsabilités des Citoyen(ne)s du Cône Sud.
    • d) Collation.
    • e) Approbation de la Charte de Responsabilités des Citoyen(ne)s du Cône Sud, avec l’incorporation du débat précédant.
    • f) Déjeuner.
    • g) Sortie en bus à la mer.
    • h) Signature d’un Traité des Peuples pour la résolution pacifique et solidaire des sujets en suspens entre les pays du Cône Sud.
    • i) Cérémonie de prière indigène pour la paix et fraternité des peuples.
    • j) Retour à l’Ecole Santa María. Lancement de la campagne pour la déclaration de l’Ecole Santa María comme monument historique national. Inauguration de la peinture murale en hommage à Carlos Liberona et présentation publique de son livre.
    • k) Discours de clôture.

Le lundi 8 novembre à 10:00 H, toutes les délégations doivent avoir abandonné les locaux d’hébergement et être revenues officiellement à leur lieu d’origine.


Pour résultat final, nous disposerons d’une Charte de Responsabilités des citoyen(ne)s du Cône Sud (et d’un rapport sur le déroulement de l’évènement).





 

 

Haut

 

 

 


l'Assemblée du Cône Sud sur le web

Visitez la page web de l’Assemblée : www.asamblea-conosur.net et les différents blogs liés à ses initiatives : le Blog général de l’équipe argentine de Córdoba, le Blog de la revue Pensamiento Propio, le blog de la Chaire d’Intégration régionale .

Images des rencontres de femmes de fin 2009



Découvrez en images les rencontres de femmes de septembre et novembre 2009

     
 



Warning: touch() [function.touch]: Utime failed: Operation not permitted in /var/www/asambleas-ciudadanos.net/web/ecrire/inc/genie.php on line 82